Woman on Galloping Horse

Pourquoi l'Alliance

En 2019, En France, les chevaux détenus par des particuliers représentent le tiers du cheptel à égalité avec les chevaux d’enseignement détenus par les centres équestres, pour l’ensemble soit 1 060 000 équidés .

https://www.ifce.fr/wp-content/uploads/2019/07/IFCE_OESC_Note_thematique-Effectifs-equides_juillet2019.pdf

L’équitation dans son ensemble est un secteur économique majeur, qui rassemble plus de 180 000 emplois 

Au milieu de cette tempête , de cette crise , nous sommes toutes et tous confrontés à d’innombrables difficultés, questions, inquiétudes , angoisses vis-à-vis de nos chevaux dont nous sommes pour la plupart éloignés. 

La crise est sanitaire, économique, sociale et sociétale. 

Les propriétaires de chevaux étaient jusqu’à présent insérés dans un système où leur place , sans être identifiée et reconnue n’en est pas moins essentielle. 

Qu’ils soient en écurie, dans un pré particulier ou en pension, les chevaux sont actuellement ignorés par l’ensemble des dispositifs de gestion de la crise. 

Le pacte de confiance qui existe entre les propriétaires et les écuries est parfois ébranlé à cause de cette ignorance, chaque gestionnaire cherchant la meilleure solution possible en fonction de ses capacités et de ses ressources. 

Nous savons que beaucoup d’écuries passeront le cap de la crise grâce à la stabilité des ressources des pensions  que nous assurons. 

Nous savons aussi que nous sommes responsables et solidaires avec tous ceux qui prennent le relais en ce moment. 

Néanmoins, demain, chaque propriétaire devra gérer la sortie de confinement pour son ou ses chevaux, trouver des solutions à l’ensemble des questions et parfois des difficultés qu’il rencontre en qualité de détenteur « d’un animal de rente », tel que défini par le code de l’agriculture. 

Aujourd’hui, les décisions et les positions prises pour gérer le confinement de la population française ne prend pas du tout en compte la situation spécifique des propriétaires d’équidés. 

Les relais institutionnels de la filière équine ne le font pas non plus, renvoyant à l’attente de décisions nationales. 

Il est temps de se rassembler, aujourd’hui, pour être entendus, écoutés, reconnus aujourd’hui et demain.

Notre diversité est un puissant atout dans ce projet, nous veillerons à ce que toutes les expressions issues de cette diversité puissent s’exprimer. 

 
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2018 by Alliance des Cavaliers de France. Proudly created with Wix.com